Category Archives: Témoignages

Home / Archive by category "Témoignages"

Interview d’une archiviste d’entreprise

Brunehilde l'archiviste d'entreprise Brunehilde Steelandt – Archiviste d’entreprise à Vilogia.

 

Quel est votre parcours professionnel ?

« J’ai d’abord fait un baccalauréat scientifique économique et social. Comme j’étais un peu perdue dans mon orientation post bac, ma tutrice m’a aidée à trouver des pistes et c’est elle qui m’a parlé des études pour devenir bibliothécaire et documentaliste. Comme c’était un monde qui m’était pas inconnu, ça m’a attiré. Je me suis donc dirigée vers un Diplôme d’Études Universitaires Scientifiques et Techniques (DEUST) des métiers du livre et du document.

Ensuite, j’ai voulu poursuivre en licence archive, mais je n’ai pas été acceptée. J’ai donc arrêté mes études et je me suis engagée dans le monde du travail. J’ai commencé par un CDD de trois mois en tant que documentaliste à la CARSAC. Puis, j’ai été appelée à l’entreprise de Vilogia pour remplacer l’ancienne archiviste. Je connaissais cette entreprise, puisque j’avais effectué mon stage de dernière année de Deust. »

 
En quoi consiste votre métier en tant qu’archiviste d’entreprise ?

« Je prends la responsabilité des documents une fois que les dossiers sont clos, à savoir je gère leurs enregistrements, leurs adressages dans la salle d’archives, leurs sorties, leurs destructions. Mais à côté de ça, je travaille aussi énormément avec les autres services de l’entreprise pour s’adapter aux besoins des différents services pour que le service d’archives répondent au mieux en terme de conservation et de gestion de leurs documents. Cette démarche permet aussi de faire connaître les archives et le métier. Par exemple, pour mettre en place le référentiel de conservation, des groupes de travail ont été créés avec des personnes représentant chaque service de l’entreprise. Par ailleurs, il y a un projet d’archivage électronique et nous allons donc à la rencontre des différents services pour savoir leurs attentes, leurs besoins et juridiquement parlant savoir quels sont les documents que l’on peut diffuser, numériser ou encore quels sont les documents que l’on doit gérer électroniquement natifs.

La dernière chose que je rajouterai sur ce métier est qu’il faut avoir une très bonne relation client, car tu passes la moitié de ton temps à communiquer avec eux et pour pouvoir gérer correctement des projets. »

 

Comment voyez-vous votre évolution dans ce métier ?

« Je pense que l’on n’arrivera pas au zéro papier, c’est-à-dire à ne faire que de l’archivage électronique, car il y aura toujours des archives papiers. Par contre, la chose que l’on peut craindre, c’est que l’on soit en pénurie d’archivistes, car c’est un métier encore mal connu héritant de clichés pas forcément justifiés. Ainsi, quand je dis à quelqu’un que je suis archiviste, la personne voit l’image d’une personne gérant des vieux papiers au fond de son bureau. Nous sommes toujours en train d’expliquer aux gens que les archives ce ne sont pas forcément que les documents papiers et que c’est un métier qui s’adapte aux nouvelles technologies. »

 

Le master d’histoire de Lille3 vient de s’ouvrir au métier d’archiviste. Alors vous ne croyez pas que le métier d’archiviste trouve un nouveau souffle ?

« Oui, mais  en histoire. J’insiste surtout sur la méconnaissance du métier d’archiviste en entreprise qui a ses propres particularités. »

[Vidéo] Egide 2013

L’an dernier se tenait la journée Egide 2013, avec pour thématique : Quel avenir pour les métiers de l’infodoc en entreprise ? En attendant les vidéos de la nouvelle édition sur le thème de l’impact de la foule sur le web pour les entreprises, voici l’ensemble des conférences de l’édition 2013 : « Vers le transmédia documentaire » par Louise Merzeau, « Les nouveaux enjeux de gestion documentaire » par Gregory Carlin, « L’utilisation des codes du jeu pour faciliter la transmission des informations et la participation en entreprise » par Olivier Mauco, la table ronde « La gestion de communautés pour les entreprises, comment mobiliser vos publics ? », « Différences et complémentarités entre les rôles de Knowledge Manager et de Community Manager » par Camille Vaucelle, et enfin ci-joint le discours d’ouverture.

[Vidéo] Documation TV

Documation, salon sur la transformation et l’innovation numérique des entreprises, propose Documation TV. En attendant l’édition 2014 sur la dématérialisation et GED, les datas, l’archivage électronique, et le travail collaboratif, voici une playlist d’intervention de professionnels présents aux éditions précédentes, sur les thématiques que nous traitons dans l’observatoire.
Voici ici l’interview de Priscille Mahé, responsable commerciale chez Cité de Mémoire, sur la gestion d’un fonds vidéo et d’images.

[Vidéo] Big Data TV

L’Alliance Big Data, née en mars 2013, sous l’initiative de l’Aproged, Cap Digital, ADBS, APECA, GFII et l’Institut Mines-Telecom. L’alliance veut réunir les acteurs autour de la notion de Big Data, et veut créer un discours en collaboration avec tous ses membres. Depuis septembre 2013, un des résultats de ce discours est la Big Data TV. Tous les 15 jours, une émission sort avec les news, une problématique, des événements, ou encore une interview. Voici la première émission lancée en septembre, nous vous invitons à suivre la chaîne youtube de l’alliance.

[Radio] Les Nouveaux Mondes de l’Innovation

Les Nouveaux Mondes de l’Innovation, de France Info, émission quotidienne de 10 minutes, entre dans notre axe important qu’est innovation, qui est lui même transversal à toutes nos thématiques. Avec les chefs d’entreprises, inventeurs, ingénieurs, designers ou responsables politiques qui sont au cœur de l’innovation technologique en France et dans le monde, l’émission aborde les actualités innovantes. Pour vous abonner : via itunes.

Émission de janvier sur les objets connectés :

[Radio] Place de la Toile

Depuis près de 8 ans, Place de la Toile, émission de France Culture, traite des différents aspects de la « révolution » numérique, du côté des conséquences qu’elle induit sur l’information, les médias, la communication, les liens sociaux entre les individus, et finalement, l’organisation de notre vie. Elle fait un tour hebdomadaire des connaissances, s’attarde sur les principaux concepts liés à cette métamorphose, rencontre les acteurs, raconte les principaux événements, discute de l’économie, de la politique, et de la philosophie de cette révolution.

Le propos de Xavier de la Porte et de ses invités s’insère parfaitement dans l’Observatoire, mêlant ainsi théorie, applications, et réalités économiques, avec différents acteurs de ces différents mondes. Mondes différents, mais mondes se croisant.